Surmonter les crises d’ado : comment gérer la situation ?

A l’âge de l’adolescence, les enfants veulent affirmer leur autonomie et se sentent lésés par l’autorité parentale. Ils leur font souvent endurer la pire des situations pour montrer leur contestation. Mais la patience a des limites et le dialogue est parfois difficile à gérer entre les deux camps. Durant la période d’adolescence, les enfants rentrent en phase de mue. Ils se désintéressent des contes de fées et veulent vivre comme les grands. Pourtant, ils sont loin d’être matures. Ils agissent souvent avec imprudence, en ignorant souvent les conséquences de leurs actes. Que faire quand l’ado fait des gaffes et qu’il affecte autant la vie de famille que ses relations sociales ? Voici quelques pistes.

Imposez vos limites

Les adolescents se plaisent à attiser la colère des parents si bien qu’ils cherchent souvent à les embêter à chaque situation. Quelque part, ces genres de taquinerie, lorsque ce n’est pas excessif, peuvent signifier qu’ils recherchent votre attention. En réagissant brutalement et restant sensible à chaque provocation, vous devenez une proie facile. Evitez de paniquer et de crier sans cesse, cela le titillera davantage. Réagissez seulement lorsque vous pensez que c’est utile. Le plus important, c’est qu’il sache verbalement qu’il y a des limites à votre patience.

Pourquoi l’ado provoque toujours ses parents

Si votre ado est autant casse-pied, c’est surtout parce qu’il se sent plus fragile et ressent le besoin d’être épaulé. Paradoxalement, il refuse de recevoir des câlins et il se sent confus dans ses émotions. C’est pourquoi c’est plus facile pour lui de mener la vie dure à leurs parents. En effet, en les faisant souffrir, ils essayent de surmonter leurs manques d’affection par de l’agressivité.

Laissez opérer le changement

Comme une chenille qui se transforme en papillon, l’adolescent passe par une période de mutation où il réapprend à s’identifier. Tout cela crée des bouleversements qui affectent autant ses comportements que ses pensées. Malgré votre volonté de l’aider, laissez-le vivre le changement. De cette manière, il pourra rentrer dans une phase d’exploration nécessaire à son équilibre.

L’art d’écouter

Pour sortir du schéma d’antagonisme, il faut essayer de rétablir la communication et de chercher à se comprendre. Laissez votre ado s’exprimer pour connaitre ses réelles difficultés. À votre tour, vous pourrez également évoquer tout ce qui vous blesse et ce que vous attendez de lui. Établissez un compromis afin que chacun puisse parvenir à une entente et apaiser les tensions.

Respectez sa zone d’intimité

Les ados détestent d’avoir des parents curieux toujours à leurs trousses pour savoir ce qu’ils font. Si vous aviez accepté qu’il fasse une soirée avec ses amis, n’empiétez surtout pas sa vie privée en jouant le rôle de la détective. Pareillement, si votre ado a besoin de rester seul qu’il a formellement expliqué qu’il n’a pas envie de discuter, ne venez surtout pas l’embêter dans sa chambre. Vous ne ferez que l’énerver. Les humeurs des ados changent d’une minute à l’autre, il faut donc anticiper et apprendre à mieux le connaitre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *